vendredi 11 mars 2011

Tsunami au Japon

Ce matin quand je me suis levée, j'ai planifié ma journée, comme d'habitude... Les rénovations phase 2 étant presque terminées et il faut vider des boîtes, décider de nouvelles positions pour les meubles et, surtout, dépoussiérer et laver .. Eurk!

Un peu découragée et sans envie de commencer à jouer dans la poussière, j'ai décidé de voir les nouvelles dans le monde. Le seul élément visible sur toutes les chaînes de télé était le tremblement de terre et le tsunami au Japon... Cela change la perspective sur les choses. J'ai sélectionné deux photos qui disent tout:













Avant d'ouvrir la télé, je me sentais découragée, un peu dégoûtée, de toute la poussière accumulée dans la maison à la suite des rénovations et qui, je le sais très bien, est à l'origine de pénibles maux de tête.

Puis j'ai ouvert la télé.

J'ai ma vie; j'ai mal à la tête mais j'ai ma vie .... Plusieurs résidents du Japon avaient aussi une vie et un futur encore hier; aujourd'hui, ils sont morts, disparus, blessés gravement.

Nous avons notre maison, un peu poussiéreuse pour le moment; mais nous avons notre maison. Ce matin, demain, ou la semaine prochaine, plusieurs Japonais chercheront leurs maisons dans l'eau, dans la boue, déplacées, brisées.

Il me semble que ces catastrophes se multiplient depuis quelques années. C'est comme si la Terre était fâchée et tremblait de rage.

Elle est vivante cette terre; elle a eu plusieurs moments de turbulence depuis sa naissance et elle bougera jusqu'à sa disparition... Les mouvements, comme le mouvement tectonique des plaques, ne se sentent pas de jour en jour; alors il est facile de les oubliées ces mouvements!

Mais, quand la Terre se fâche et fait bouger ses plaques tectoniques, c'est le monde, les gens qui vivent dessus les plaques, qui subissent ces catastrophes.

Le Japon est situé dans la zone la plus à risque pour les tremblements de terre; et il y a beaucoup de monde au Japon. Un train est disparu; il y a des feux partout; une centrale nucléaire risque de sauter ...

Ce n'est pas terminé; pour l'instant on apporte secours aux vivants et on éloigne les gens des risques additionnels; il y aura d'autres secousses secondaires, puis le tsunami se déplace vers la côte ouest du continent américain.

Bon c'est bien triste tout cela, mais la poussière ne partira pas toute seule!

Aller! Au travail! C'est pas si pire que cela dans le fond ...

Plume


- Publié par BlogPress sur mon iPhone

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire