jeudi 22 mars 2012

Ecuador 2012 - Chilcapamba - L'arrivée des tuyaux

  Équateur précédente    ☆    Équateur 1ère publication        Équateur suivante

 ☆ ☆ ☆ ☆ ☆

 22 février 2012  

Quand on fait un voyage humanitaire, c'est très intéressant de faire des activités qui nous permettent de voir le projet avancer. Dans ce voyage-ci, les jeunes ont vu les canaux d'aqueduc se creuser. C'était fantastique de voir les sourires dans les visages équatoriens quand les canaux approchaient d'une maison. On pouvait y lire "enfin, on va l'avoir l'eau potable".

Mais quand Alfonso est venu nous informer que les tuyaux arrivaient, il avait un visage qui disait grandement sa satisfaction. Il était content que les jeunes, autant que les habitants de Chilcapamba, voient le matériel qu'ils avaient aidé à payer. Il faut rappeler que 10 % du montant remis pour le voyage allait directement à l'achat de matériel pour l'avancement du projet.



Quand Thierry est venu me demander de trouver des jeunes pour aider au déchargement, nous étions juste sur le point de faire les services du repas communautaire, au beau milieu de notre soirée culturelle.  Mais les jeunes, dans leur façon habituelle de réagir rapidement à la demande, se sont dirigés vers le camion pour commencer le transport des tubes vers le lieu identifié par Alfonso.

Puis, comme c'est leur habitude, les Équatoriens se sont aussi dirigés vers le camion. Je n'ai pas vu personne leur demander, mais c'est dans leur nature de s'impliquer, particulièrement quand l'activité touche leur communauté.  Je les ai vu transporter allègrement et en riant, en groupe de deux (généralement une femme et un homme) une dizaine de longs tubes à la fois.

En un rien de temps le camion a été vidé des tuyaux de 4 pouces qui couvriront huit kilomètres d'aqueduc.Voici quelques photos de l'activité:






Nous étions contents de voir arriver ces tuyaux, ce qui clôturait bien notre travail à Chilcapanba


Plume


  Équateur précédente    ☆    Équateur 1ère publication        Équateur suivante

 ☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire