mercredi 8 août 2012

Chemin du Roy - de Lanoraie à Louiseville

                            Précédent  ☆ ☆ ☆  Voyages  ☆ ☆ ☆  Plein air  ☆ ☆ ☆ Suivante

6 août 2012 (Jour 1 - Étape 2)

À mon départ de Lanoraie (09 h 30), il faisait toujours un temps agréable. La température ne dépassait pas 21 C. Cependant, quelques nuages commençaient à s'installer dans le ciel. Je savais qu'il ne dégouterait aucune pluie aujourd'hui malgré les tons de gris foncé du ciel. Les nuages allaient rendre la randonnée à vélo plus agréable pour Denis. Quand à moi, je pourrais rouler sur la 138, les fenêtres de la voiture ouverte.

Quand j'ai suivi le chemin du Roy vers Louiseville, j'étais très inquiète tant par le lourd trafic sur la route que par la quasi absence d'accotement en asphalte. Puis, quand je me suis arrêtée sur le bord de la route pour vérifier où était rendu Denis (avec l'application 'Mes Amis' pour le iPhone), j'ai compris que le sentier à vélo lui faisait emprunter les rangs Berthelet, York et Pied-de-la-côte, ce qui l'amenait au nord de la 138. Denis ferait plus de kilomètres mais il serait plus en sécurité. Ouf!

Quand je suis arrivée à Louiseville, j'ai trouvé l'église et j'ai stationné l'auto tout à côté. Puis j'ai texté Denis pour lui signifier où me retrouver pour son prochain arrêt.

Pourquoi l'église ? Bien parce qu'au Québec, il y a une église dans chaque village ou ville et que son clocher est visible de très loin. Dans n'importe quelle ville du Québec, c'est le bâtiment le plus facile à trouver. Puis, le sentier de vélo passe juste à côté. M'installer dans le parc des Ursulines à côté de l'église pour l'attendre faisait donc du sens.

C'est ainsi que, assise sur un banc, au soleil, un crayon et un calepin sur les genoux, j'ai attendu mon homme....

12 h 00. Selon mon iPhone, Denis est à Saint-Barthélemy. Une demi-heure avant qu'il arrive. Pourquoi ne pas lire un peu ? Ouais ! Bonne idée !

LOUISEVILLE                                                                                                  

Wikipedia présente Louiseville comme étant l'Hotesse de la mauricie grâce à l'hospitalité des résidents.

J'y ai vu une rue principale étroite où le trafic sait faire place aux piétons et aux vélos. Je me suis installée dans le parc aux Ursulines, tout à côté de la magnifique église au nom de France, Saint-Antoine-de-Padoue. Tous les gens que j'ai croisés m'ont souri amicalement.


Historiquement, la seignerie de Rivière-du-Loup a été créée en 1665 et concédée en 1672 à Charles du Jay Sieur de Manereuil, officier du régiment de Carignan. La seigneurie devient village en 1878 puis prend le nom de Louiseville en 1880 pour la distinguer de l'autre Rivière-du-Loup.


Bien sûr, la construction du Chemin du Roy a contribué à l'essor économique et sociale de la ville en devenir.

Pour en savoir plus sur le pays du sarrasin où habitent 7400 personnes (2006), vous pouvez consulter les sites suivants :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Louiseville

http://www.ville.louiseville.qc.ca/accueil.php

Bonne lecture !

Plume

                       Précédent  ☆ ☆ ☆  Voyages  ☆ ☆ ☆  Plein air  ☆ ☆ ☆ Suivante


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire