jeudi 13 décembre 2012

Voyage 2003 - La route vers Halifax

☆ ☆ ☆ ☆ Précédente ☆ ☆ ☆ ☆  tous les voyages ☆ ☆ ☆ ☆  suivante ☆ ☆ ☆ ☆

Voyage 2003 - Les maritimes et les îles de la madeleine
Vendredi le 8 août 2003 - la route vers Halifax

Ce jour-là, pour faire changement des derniers jours, il pleuvait. Une pluie fine et froide tombait constamment. Le temps était maussade. Nous devions passer une bonne partie de la journée en auto, alors nous ne nous en faisions pas trop. 


Notre destination suivante était Halifax, 440 kilomètres à l'ouest de Louisbourg. Il fallait repasser par Truro, en complétant une route que nous avions faite il y a déjà quelques jours, mais en sens inverse. Cependant, cette fois, nous prendrions la route entre Sydney et Port Hasting qui longe le côté nord du Bras d'Or. 

C'était un bon choix, car cette route était deux fois meilleure que l’autre et, malgré les 30 kilomètres supplémentaires, nous avons fait la route en moins de temps que prévu. 

Truro est la ville du centre de la Nouvelle-Écosse. Les 11, 700 habitants (2006) sont habitués de vivre dans cette ville carrefour des maritimes. Presque toutes les routes mènent où passent à Truro. Bien que des Acadiens aient habité le coin, la ville de Truro aurait été fondée, en 1761, par des presbytériens d'origine écossaise d'Ulster qui sont venus d'Irlande en passant par la Nouvelle-Angleterre... Ouf quel mélange ! J'ai dû lire deux fois et vérifier l'information en langue anglaise afin de valider l'information. Juste pour nous mélanger encore un peu plus, le nom de la ville a été choisi pour rappeler une ville de... Cornouaille... Au moins, on reste dans le monde celte...

De Truro, il fallait emprunter la route nationale numéro 102 pour nous rendre à Halifax.

Notre destination de la journée était le terrain de camping « Woodhaven » à  Hammonds Plains, à 20 kilomètres au nord d’Halifax. c'était un beau site et il existe encore. Nous l'avons vu d'abord au travers l'une de ces épaisses brumes si typiques de ce coin de pays. Cela ajoutait de la sérénité à la tranquillité du coin. 

Nous n'avons pas vraiment visité la ville, mais, sachant que tous les coins de la nouvelle-Écosse contiennent un petit bout d'histoire, j'ai voulu savoir. La ville de Hammonds Plains, qui compte aujourd'hui plus de 11 500 habitants (2011) était à l'origine, une colonie où se sont établis des anciens militaires et des réfugiés noirs après la guerre de 1812 aux États-Unis. Elle a été aussi un poste important sur l'ancienne route d'Annapolis. Aujourd'hui, cette petite ville est devenue un secteur-dortoir de la ville d'Halifax. 

Notre arrivée tardive nous a laissé à peine le temps d'installer notre camp où nous resterons quelques jours et vérifier notre itinéraire pour la journée du lendemain avant que la nuit tombe pour de bon et nous invite à voyager au pays des rêves. 

Une autre étape de notre voyage commence. 

Terminé le 17 août 2003
Revu le 22 septembre 2012


Plume / Suzie Pelletier
     ☆ ☆ ☆ ☆ Précédente ☆ ☆ ☆ ☆  tous les voyages ☆ ☆ ☆ ☆  suivante ☆ ☆ ☆ ☆

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire