jeudi 6 juin 2013

Abitibi-Témiscamingue - Val-d'Or


Abitibi Témiscamingue - Val-d’Or
23 mai 2013


Quand j’ai traversé le rondpoint qui fait passer la 117 au nord de la ville, j’ai décidé de faire plutôt une balade dans la ville. Je n’étais que de passade, deux fois d’ailleurs, en route vers le Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue (23 mai) et pour le retour (26 mai). Ville importante de ce coin du Québec, je m’y suis quand même intéressée. 




Bien sûr, j’avais un urgent besoin d’un café... Val-d’Or est à 525 km de chez moi et je conduisais depuis le matin... sauf pour un arrêt à Mont-Laurier... J'ai donc cherché un Tim Hortons que j’ai découvert sur la 3e avenue. Bien assise à la chaleur (le thermomètre extérieur marquait 0), un café bien chaud à côté de mon iPad, j’ai voulu connaître cette ville que je n’avais pas le temps de visiter. 

Le site web de la ville nous parle bien sûr de chasse, de pêche, de randonnée pédestre et de vélo. Je cherchais à préparer une prochaine visite plus touristique... J’ai trouvé ceci, qui est nullement une liste exhaustive : 


La cité d’or/village-minier-de-Bourlamarque


☚ source http://ville.valdor.qc.cq













☚ source http://ville.valdor.qc.cq









Centre d’exposition de Val-d’Or




☚ source http://ville.valdor.qc.cq








Circuit historique : Héritage Val-d’Or



                                              
☚ source http://ville.valdor.qc.cq









Église orthodoxe russe

☚ source http://ville.valdor.qc.cq










Musée minéralogique de l’Abitibi — Témiscamingue  






☚ source http://ville.valdor.qc.cq
                                   






C’est décidé ! j’y prépare un prochain voyage... 

La ville actuelle est le résultat d’une fusion en 1968 des anciennes villes de Bourlamarque, Val-d’Or et Lac-Lemoyne, puis d’une deuxième fusion en 2002 avec les municipalités Dubuisson, Louvicourt, Sullivan, Val-Senneville et Vassan. L’ensemble de ces anciennes villes et villages ont été créés dans les années 1930 et trouvent leur origine dans la ruée québécoise vers l’or. Le très riche sous-sol du Bouclier Canadien contient aussi du zinc, du plomb, du cuivre et de l’argent. 

Les Valdoriens sont au nombre de 32,863 habitants, selon les statistiques de 2011. Leur ville est la deuxième en importance dans la région. 

Pour en savoir plus sur la ville, il faut visiter les sites web suivants : 

Site de la ville:


Wikipedia: 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire