dimanche 20 juillet 2014

Lecture - Marie Brassard - L'oeuvre inachevée

Chronique de la lecture
Auteur : Marie Brassard
Duo : Histoire inachevée 
Maison d’édition : Véritas Québec
Style : Roman contemporain

Qui ne se rappelle pas ce qu’il faisait le 31 décembre 1999 ? Le bogue de l’an 2000 devait nous frapper de plein fouet, très précisément, à 11 h 59. Pour sauver de l’espace numérique, les scientistes des années 70 avaient créé un système DOS qui n’utilisait que deux digits pour identifier les dates... vous savez 87, 90, 92... Quelle ironie ! Comme si on s’imaginait que l’informatique serait pour toujours, on a oublié que les deux derniers chiffres d’une année se répétaient... d’un siècle à l’autre... 

Marie Brassard sait très bien où elle se trouvait au moment où on prévoyait que tous les systèmes informatiques tomberaient en panne. Elle était en République dominicaine et elle a été témoin d’un incident. Journaliste de métier, elle s’est intéressée au drame qui a été traité par les autorités presque comme un fait divers, voire balayer sous le tapis pour ne pas nuire à l’industrie touristique totale. Il n’en fallait pas tant pour que
l’imagination fertile et la plume habile de l’auteure la propulsent dans un monde créatif rempli d’intrigue sur fond de roman d’amour. 

Ce roman contemporain nous place dans un scénario terrible. Claudie vit un amour incommensurable. Fiancée la veille de Noël avec Antoine, l’homme qui la comble de bonheur, Claudie le perd la veille du Jour de l’An. S’ensuivra une série d’évènements tragique qui amènera l’héroïne dans une suite de malheurs dont elle survivra par sa force de caractère et le support des gens autour d’elle. 






Marie est originaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean; elle a œuvré dans plusieurs médias de la presse écrite, la radio et la télévision. Œuvrant dans le monde littéraire depuis plusieurs années, elle compte à son actif plusieurs livres, ainsi que des participations à des collectifs; elle est coach en écriture et elle a établi sa propre maison d’édition, Éditions Véritas Québec dont la mission inscrite sur son site web se lit comme suit : « Partager toute la richesse des expériences humaines en les publiant sous forme de livre, de sorte qu’aucune vie, aucune expérience humaine, n’ait été vaine. Tout un chacun, nous détenons une partie de cette pensée collective. C’est ce que nous appelons à juste titre la Bibliodiversité. » La maison compte maintenant 32 titres dont les sujets sont très variés. 

 En 2010, elle fonde l’Alliance québécoise des éditeurs indépendants. Visant le partage d’expertises et de services, tout en préservant l’autonomie de chacun sans être à la remorque des subventions gouvernementales, cet organisme compte maintenant plus d’une centaine de partenaires. Par leur travail acharné, des livres originaux, intéressants et différents voient le jour et se retrouvent dans les mains des lecteurs. 

Vous vous rappellerez que j’ai écrit sur Marie en mai 2013, alors que j’avais lu son premier roman « Un village en Otage » publié sous son nom de plume, Marie La Corneille. Si les sujets traités sont très éloignés l’un de l’autre, cela prouve les talents de Marie pour adapter son style au développement de l’intrigue.


Bonne lecture ! 


Plume/Suzie Pelletier

1 commentaire:

  1. Je suis touchée par ton message et je recommande aux fidèles lecteurs et lectrices de ton blogue de découvrir, si ce n'est déjà fait, la plume généreuse et humaniste de Suzie Pelletier. Parce que lire, c'est entrer dans un imaginaire intime qui nous remplit d'émotions jamais éprouvées autrement. Merci ! Marie B

    RépondreSupprimer