mardi 13 octobre 2015

Lecture - Danny Émond - Le repaire des solitudes


Rubrique sur la lecture
Auteur : Danny Émond
Livres : Le repaire des solitudes 
Type de roman : recueil de nouvelles
Éditions Boréal
Site web : http://www.editionsboreal.qc.ca


Je connais Danny depuis déjà quelques années. L’écriture est si importante pour lui qu’il y a consacré ses études universitaires. Il vit pour écrire. Il respire les mots. Un jour, il a publié une nouvelle sur un site web; le texte m’a étonné. Très dense : une économie de mots pour un maximum d’émotion. Noir et dur avec un soupçon d’espoir. Quand j’ai discuté avec lui sur son choix d’histoire, il m’a simplement répondu qu’il voulait donner une voix à ceux qui n’en avaient plus.

Dans son recueil de nouvelles paru cette année, Danny nous présente une gamme de personnages qui n’ont plus rien à perdre. La médiocrité de leur vie les enveloppe et les mène à la déchéance. On ne sait pas quand la situation s’éteindra, soudainement peut-être, ou si l’espoir renaîtra. Les textes nous laissent perplexes face à des expériences de vie qui dépassent le commun des mortels, parce que les héros de ces nouvelles vivent en marge de la société. Sans cette voix que leur donne l’auteur, ils vivraient et mourraient dans l’oubli.

La pochette du livre mentionne que : « Danny Émond évoque avec une extraordinaire justesse la condition d’une certaine jeunesse contemporaine, aux prises avec la précarité matérielle, avec la fragilité de ses rêves, avec la laideur des villes. » Je suis d’accord.

À ceux qui adorent les livres qui se terminent bien et où l’amour est aspergé d’eau de rose, il vaut mieux vous abstenir. Mais si vous aimez explorer des styles différents où la qualité de l’écriture n’a d’égal que la profondeur de l’âme humaine, vous serez bien servi par ce recueil. Vous ferez comme moi. Je traîne ce bouquin depuis quelques semaines dans mes bagages pour lire une nouvelle quand j’ai quelques minutes. Une à Chicoutimi, aune autre à Shippagan, quelques textes à Saint-Roch-des-Aulnaies et, pourquoi pas, deux à Sherbrooke. J’ai dégusté chaque nouvelle, une par une.

Danny vit à Québec et il est titulaire d’une maitrise en littérature. Poète et nouvelliste, il poursuivra son chemin dans l’univers littéraire en explorant d’autres avenues littéraires comme le roman. Sa carrière est déjà bien entamée et elle se poursuivra encore pour de nombreuses années. Je lui souhaite tout le succès qu’il mérite.






Bonne lecture ! 

Suzie Pelletier

1 commentaire: