jeudi 15 septembre 2016

Lecture - Lise Lacasse - Éclats de femme



Chronique sur la lecture
Auteure :   Lise Lacasse
Roman :     Éclats de femme
Catégorie : recueil de nouvelles
Édition:  Véritas Québec 
http://www.editionsveritasquebec.com

J’adore lire des nouvelles. Aujourd’hui, l’évolution aidant, la définition de cette catégorie s’est élargie, tant au Québec qu’en France. Autrefois, il fallait que l’histoire se termine obligatoirement en chute pour qu’on la reconnaisse comme une « nouvelle ». Plusieurs spécialistes littéraires tiennent d’ailleurs à garder cette ancienne définition, mais le mouvement de changement est très fort, presque irréversible. Depuis une dizaine d’années environ, on distingue la nouvelle comme ceci : un texte de fiction bref, que certains la limitent à 5 000 mots maximum, d’autres à 7 500 mots; les personnages sont peu nombreux et très caractérisés; l’auteur narre un évènement unique qui évolue dans un temps court et un univers concentré; l’histoire peut se conclure par une chute qui nous surprend.  

J’en ai lu qui ne se termine pas... laissant le lecteur choisir sa fin en fonction du changement psychologique proposé par l’histoire. D’autres font état d’une morale ou d’un apprentissage. Bref, la définition devient fort large. 

Quand j’ai commencé à écrire des textes courts, on les appelait des « récits » parce qu’ils ne se terminaient pas avec une chute surprenante. Aujourd’hui, cette catégorie littéraire, le « récit », se concentre sur la narration d’évènements vécus par soi-même ou dont l’auteur a été témoin. Si l’on peut jouer quelque peu avec les faits pour améliorer l’intrigue, il faut généralement se coller à la réalité.   

Le recueil que nous propose Lise Lacasse s’inscrit dans cette définition récente. Pas de chute au programme. Cette romancière et nouvelliste reconnue nous partage sept textes qui nous brossent chacun un portrait de femme avec sa destinée propre. Lise possède une belle plume. Pour chacune des tranches de vie qu’elle nous présente, elle nous captive en nous décrivant en peu de mots une personne au caractère si typique qu’elle pourrait bien appartenir à notre entourage, dans notre présent ou notre passé. Les textes se lisent très bien. Les mots coulent les une après les autres pour nous inclure dans le tourment émotif qui enveloppe le personnage. 

Lise Lacasse est née en 1938 à Lachine et elle réside actuellement en Outaouais. Dans son parcours de vie, elle a habité cinq ans à Washington et 17 ans à Paris. Si l’enseignement devient son gagne-pain pour quinze ans, Lise décide ensuite de se consacrer à sa carrière d’auteure. Au cours de ma recherche, j’ai répertorié six romans et trois recueils de nouvelles. Elle a aussi écrit des contes pour enfants et des dramatiques. Au défaut de la cuirasse a remporté le prix Benson and Hodges. La facilité d’un jour a reçu le prix Alfred Desrochers.



* * * * * *
Où trouver le livre

Voici comment vous procurer le livre : 

En format imprimé :

      Achetez-les directement à Jessica ou Véritas Québec lors d’un prochain salon du livre;
      
      Demandez-le à votre libraire préféré; ou

      Commandez-le chez Véritas Québec à http://www.editionsveritasquebec.com

En format numérique :  

      Commandez par la librairie virtuelle de l’Alliance québécoise des éditeurs indépendants : 


              http://www.enlibrairie-aqei.com   


* * * * * *
Bibliographie de l'auteure

Vous trouverez ci-après la liste des romans et des recueils de nouvelles de Lise Lacasse qui ont été publiés par diverse maison d’édition.

Recueils de nouvelles 

Au défaut de la cuirasse, Montréal, Les Quinze, 1977 ( 179 pages) (Féminisme) Recueil de nouvelles gagnant du prix Benson and Hodges.

Instants de vérité, Editons Trois, 1991, (149 pages)

Anthologie de la nouvelle au Québec (1936 à 1984) , Fidès, 1993

Les romans :


Les battants, Éditions du Marais, 2009 (255 pages)

Avant d'oublier, Editons Trois, 1997 (178 pages)


L'échappée, Triptyque éditions, 1998 (213 pages)


La corde au ventre, Éditions Trois, 1990 (125 pages)


Pour qui tu te prends, ma fille ? Éditions du Marais, 2010


La facilité du jour, Éditions Bellarmin, 1981 (286 pages)  (prix Alfred Desrochers)




Bonne lecture !

Suzie Pelletier


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire