vendredi 2 septembre 2016

Voyage 2016 - le mont Cadillac

                                               Autres textes de voyages aux États-unis



Le mont Cadillac - 29 août 2016 

J’aime écrire, vous le savez déjà. Parfois, nos visites sont si intenses que je n’arrive pas à tout déballer dans un seul billet, car je tiens à garder sous les 1000 mots. C’est ainsi que cette publication est la deuxième d’une série de trois pour nos visites de l’Acadia National Park (Parc national de l’Acadie). Hier, je vous ai raconté notre ballade par le Park Loop Road et demain, je vous parlerai de Bar Harbor. 

     Voyage 2016 - Maine - Mount Desert Island (1)
     Voyage 2016 - Maine - Bar Harbor 


En plus, le 30 août, nous avons parcouru d’autres parties de Mount Desert Island qui ne sont pas incluses dans le parc ! 

     Voyage 2016 - Maine - Mount Desert Island (2)

Le mont Cadillac est l’une des destinations les plus visitées du parc... peut-être la première après la plage (Sandy Beach). La cime se trouve à 466 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il fallait compter sur les Américains pour construire une route large et asphaltée jusqu’au sommet. Je n’étais pas surprise. N’ai-je pas gravi le mont Washington au New Hampshire (1 910 mètres d’altitude) en auto pour y trouver un énorme stationnement, un restaurant, une boutique de souvenirs et des toilettes modernes ? 

Si ça prenait plus d’une heure à compléter cette route de huit kilomètres, celle de Cadillac n’a duré que quelques minutes, même à vitesse réduite. 

Pour une rare fois, j’étais contente que la technologie se glisse au sommet du mont Cadillac. D’abord, notre voyage visait à visiter des plages; nous n’avions donc pas emporté notre attirail de marche en montagne. Puis, ma condition physique actuelle m’interdit ce genre d’ascension. Somme toute, j’ai aimé me retrouver sur ce sommet venteux même s’il y avait trop de visiteurs pour que je puisse l’apprécier véritablement. Je préfère vivre ces aventures dans la solitude, avec seulement quelques amis et non le monde entier. 




Les Américains ont également construit un sentier... en ciment qui fait le tour du mont. Cette fois, je crois que l’idée est judicieuse. Sur ces hauteurs, la vie est fragile. Écraser une toute petite plante veut souvent dire qu’on ne la reverra jamais. Prendre une fleur brise l’équilibre vital de cette plante dont la floraison s’effectue peut-être au 5 ans. 





Voici d’autres photos prises au sommet du mont Cadillac








Si le nombre de visiteurs me dérangeait quelque peu, le vent, la mer et le soleil m’ont remplie de joie. J’ai adoré cette vue grandiose que l’élévation me permet d’avoir de ce bout de Terre. Ça me rappelle, en perspective, à quel point l’humain est petit et fragile. Surtout, ça rend humble. Nous sommes plus minuscules que des grains de sable dans l’univers. 


Stay tuned.... le voyage se poursuit...

Suzie Pelletier

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire