samedi 25 janvier 2020

Croisières dans les caraïbes de l'est


Croisière dans les caraïbes de l'Est - billet numéro 1

J’écris de San Juan, Puerto Rico, où nous sommes arrivés hier en fin d’après-midi. 

Nous partons pour une croisière en mer pour la première fois. Nous avons encore nos doutes. Comment effectuer un passage correct entre notre manière de voyager à deux en fouinant un peu partout à notre rythme vers un voyage très organisé, à 4000 personnes et où les choix de visites sont limités en quantité et en temps ? 

Il faudra mettre les pieds sur le navire pour mieux comprendre dans quelle galère nous nous sommes embarqués. Comme nous avons tendance à nous laisser aller facilement en voyage et à profiter de la vie. Il est fort possible que nos doutes se transforment rapidement en expériences nouvelles que nous aborderons avec grâce et enthousiasme. 

San Juan, Puerto Rico, est notre port d’attache puisque nous montrons à bord du navire à cet endroit et nous y débarquerons aussi. Entre Montréal et San Juan, nous voyageons sur les ailes d’American Airlines. 

Ce voyage nous fera visiter plusieurs îles de la région des Caraïbes situées le plus à l’est. Nous serons dans les Petites Antilles qui s’éparpillent entre Puerto Rico et le Venezuela. D’ailleurs, cette région se subdivise entre les îles du Vent, celles qui sont à la limite des Caraïbes et de l’Atlantique, dont Sainte-Lucie et Saint-Christophe-et-Niévès. Les îles d’Aruba, Curaçao et Bonaire font partie des îles sous le vent, plus à l’ouest et plus près du Venezuela. 

San Juan, Puerto Rico
Une journée en mer 
Oranjestad sur l’île d’Aruba
Willemstad sur l’île Curaçao
Kralendijk sur l’île Bonaire
Saint-Lucia sur l’île Sainte-Lucie
Bridgetown aux Barbades
St. John’s à Antigua
Basse-Terre à Saint-Christophe-et-Niévès
Tortola dans les îles vierges britanniques
St-Thomas dans les îles vierges américaines
San Juan, Puerto Rico



Le voyage durera 14 jours en tout, y compris les journées d’avion. 

Je vous laisse avec une petite controverse. Est-ce que le Norwegian Epic, sur lequel nous voyagerons, est un « navire » ou « un bateau ». Claudie, notre accompagnatrice, s’est fait rabrouer en parlant avec un capitaine parce qu’elle a parlé de son « bateau ». Insulté, l’officier lui a répondu qu’un navire avait un capitaine ! Voilà ! 

Ben non ! Le mot « bateau » est un nom générique qui désigne tous les engins qui flottent sur l’eau. « Nom générique des embarcations susceptibles de naviguer sur les voies intérieures ou en mer » selon le Larousse.

Un « navire » est un bateau qui navigue sur les mers. « Bâtiment ponté, d’assez fort tonnage, destiné à la navigation en mer » selon le Larousse.

Donc, je ne m’empêcherai pas de dire que « je monte à bord du bateau », mais jamais devant le capitaine.  

Demain, je vous parlerai de notre magnifique journée à San Juan, Puerto Rico.


Bonne visite ! 


Suzie Pelletier, écrivaine
https://editionsdudefi.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire