lundi 21 février 2011

Santé - Marche dans l'Ouest de l'île

Il fait beau, le ciel est bleu, alors je m'en vais dehors ...

Cela va me faire du bien, car j'ai passé la dernière semaine l'intérieur. En effet, affligée d'un handicap à une jambe, c'est au rythme de la douleur que j'organise mes activités. Or, au cours de la dernière semaine, cette douleur s'est considérablement aggravée au fil des changements brusques de température et du rythme saccadé de la pression barométrique.

C'est donc avec l'aide de comprimés anti-inflammatoires, les genoux bien enrobés de Myoflex et les jambes allongées et enroulées dans une couverture de laine, le tout accompagné de quelques bouquins, que j'ai subi ces derniers jours.  Maintenant que l'air est plus sec et que la pression barométrique sera stable pour quelques jours, je suis redevenue moi-même et j'ai envie d'aller jouer dehors.

L'excuse .... il faut que j'aille à la banque qui est située à 1,5 kilomètres de mon domicile. La raison .... il fait beau! quoi d'autres ...

Alors, les genoux bien protégés par leurs orthèses, je m'habille chaudement et je pars à pied. Je ne suis pas encore rendue au coin de le rue que je sens le froid envahir mes doigts et traverser ma tuque pour me rougir les oreilles. Il fait -10C avec un léger vent. Mais cela me fait du bien.

Je remarque que l'eau coule dans la rue et cela fait vraiment bizarre à cette température glaciale. Le soleil de février est assez chaud pour réchauffer la chaussée et les trottoirs, complètement dégagés de la dernière bordée, et cela fait fondre la neige par en-dessous des bancs de neige et de glace qui sont encore imposants en cette fin de février.  Alors l'eau ruisselle, il y a quelques oiseaux qui, resté pour l'hiver, gazouillent dans les arbres, les écureuils courent sur les branches et le soleil réverbère froidement sur la neige... C'est beau et je prend le temps de savourer cet avant-goût du printemps encore un peu loin.

Ainsi j'aurai marché, aujourd'hui, 3 kilomètres en un peu moins d'une heure (incluant l'arrêt à la banque) et je suis revenue à la maison avec le bout du nez rouge, les oreilles et les doigts gelés ... mais contentée.  Une tisane bien chaude et quelques biscuits complète cette activité.

Et la vie continue ...

Plume

1 commentaire: