samedi 16 avril 2011

Lecture - Bernard Knight - Crowner John


Lecture - précédente             ☆             Lecture - début           ☆                 Lecture - Suivante

☆ ☆ ☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Chronique sur la lecture 
Auteur : Bernard Knight
Type de romans: historiques - meurtres et mystères 
Personnage: Crowner John


 Je viens de terminer le quatorzième et dernier livre de la série, qui se termine d'ailleurs de façon inattendue. C'est à se demander s'il y aura une suite. J'ai fouillé l'internet et il ne semble pas y avoir d'autre livre en écriture bien qu'on annonce un autre livre à paraître dans une autre série du même auteur.  S'il n'y a pas de suite, je serai bien déçue.

La série se passe à la fin du 12e siècle; en 1194, devant la corruption des shérifs de compté, Richard Coeur de Lion, roi l'Angleterre, institue les postes de "coroner". n'ayant pas droit à une rémunération, ils doivent avoir les moyens de vivre et sont généralement des nobles, d'anciens militaires revenus de la guerre avec des richesses ou de riches marchands.

Le travail du coroner est d'investiguer tous les décès autres que les morts naturelles ... plutôt rares à cette époque ... pour déterminer si cette mort est accidentelle ou le résultat d'un crime. Crowner John va toujours un peu plus loin et part à la recherche des meurtriers.

"Crowner" (une contraction du terme "coroner" avec le fait que le titulaire du poste était nommé directement par le roi (Crown)) John occupe l'un des deux postes du Devon. Il réside à Exeter, à l'époque capitale du Devon.  Très droit de caractère, il fait son travail avec honnêteté; il abhorre la violence et il n'a de relâche que lorsque le ou les meurtriers sont en prison, pendus ou morts au combat. On le décrit comme étant "le champion presque à l'obsession de la justice". Il fait tout en son pouvoir pour aider les démunis et ceux qui ont été roulés par l'établissement du temps, le shérif du Devon qui, au début de la série, n'est nul autre que son infâme beau-frère Richard de Revelle. Ce dernier est un odieux personnage qui laisse faire les bandits de toutes sorties pourvus qu'ils remplissent ses coffres personnels.

John de Wolfe, a fait fortune à la guerre et il a investi son argent dans le commerce local, la laine de mouton qui est exportée vers l'Europe continentale alors que des marchandises européennes continentales (vins, tissus, meubles etc) reviennent en Angleterre pour être revendues. Libre de son temps, il demande le poste de coroner qu'il obtient avec le support de sa femme et de son beau-frère. Si ce dernier avait su qu'il plaçait John en opposition directement sur son chemin vers la richesse, il ne l'aurait certainement pas supporté si ardemment.

Marié par sa famille à Matilde de Revelle, ils n'ont pas d'enfant. Cette femme est très religieuse, austère et opiniâtre. Elle croit que John est responsable de tous ses malheurs, y compris l'absence d'enfant. Elle rêve de vivre dans un cloitre mais n'arrive pas se passer du luxe de la bourgeoisie ni de sa position sociale.

Il n'y a pas d'amour entre John et Mathilde et le mariage bat de l'aile. Pour ne pas subir les commentaires dérogatoires de sa femme, John passe beaucoup de temps au Bush Inn dont la propriétaire est sa maîtresse; au Bush Inn dans Idle Lane, la bière est bonne, la nourriture excellente et le lit de Nesta confortable. En plus, John visite régulièrement Hilda, un amour d'enfance, qui vit dans le village de Dalish à quelques milles d'Exeter. 

Gwyn Polruan, un grand gaillard de Cornouaille, a les cheveux de couleur gingembre, une grosse moustache tombante et les yeux bleus.   Cet ancien pêcheur est maintenant le garde du corps de Crowner John, son compagnon d'aventure et ami.

Bien qu'il ne soit pas présent dans les premiers romans, Thomas de Peyne devient rapidement un personnage attachant dès son arrivée dans la série. De visage étroit, il a un nez pointu et des joues creuses. Thomas n'a pas été gâtée par la vie; en dépit d'un handicap sévère à une jambe et un corps peu développé, résultat d'une phtisie spinale en enfance, il obtient une bonne éducation au cours de sa carrière de prêtre. Sa grande capacité de travail, son talent d'écriture, son goût de l'ordre et son esprit vif en font un excellent greffier du coroner.

Les romans se lisent bien et nous transportent dans une période de l'histoire de l'Angleterre qui, sans être très sombre, voyait son roi Richard constamment en dehors du pays à faire la guerre ou une croisade. Son frère, Jean Sans Terre, essaie d'écarter son frère du pouvoir et prendre lui-même la couronne d'Angleterre. 

Voici la liste de la série Crowner John:

1. The Sanctuary Seeker (1998)
2. The Poisoned Chalice (1998)
3. Crowner's Quest (1999)
4. The Awful Secret (2000)
5. The Tinner's Corpse (2001)
6. The Grim Reaper (2002)
7. Fear In The Forest (2003)
8. The Witch Hunter (2004)
9. Figure of Hate (2005)
10. The Elixir of Death (2006)
11. The Noble Outlaw (2007)
12. The Manor of Death (2008)
13. Crowner Royal (2009)
14. A Plague of Heretics (2010)

Bernard Knight  écrit depuis près de 50 ans et son premier roman a été publié en 1963.  Il a écrit des meurtres et mystères, des romans historiques, des biographies, des textes médicaux et médicaux-légaux ainsi que sur l'histoire de la médecine.  Sa série 'Crowner John' est de loin la plus populaire. 

Pour en savoir plus sur Bernard Knight, il faut visiter le site web suivant: 


http://bernardknight.homestead.com/


Bien que j'aie lu les romans dans la langue originale, l'anglais, les livres ont été traduits en français sous la série " "les enquêtes de John Wolfe".  


Bonne lecture! 


Plume

Lecture - précédente             ☆             Lecture - début           ☆                 Lecture - Suivante

☆ ☆ ☆ ☆ ☆ ☆ ☆




1 commentaire:

  1. Bonjour Plume,
    Merci pour votre article qui me donne vraiment envie de me plonger dans les enquêtes de John de Wolfe. Malheureusement, je vais devoir me contenter des traductions en français et je n'en ai vu que 2 (bientôt 3) éditées chez Pygmalion. J'ai l'impression qu'elles ne suivent pas la chronologie voulue par l'auteur, cela peut-il être un frein à la lecture ? En existe-t-il d'autres ?
    Merci par avance.
    Lizzie

    RépondreSupprimer