mercredi 28 avril 2021

Noémie et Maxime en Écosse (roman jeunesse)

 Quel travail ! 


Je suis fière de moi. Le quatrième tome de ma collection jeunesse « Noémie et Maxime en Écosse » fait sa sortie en librairie ce mois-ci. 



Ouf ! Les lecteurs enthousiastes trouvent qu’ils attendent trop longtemps avant d’obtenir le livre suivant de la série. Leur demande et leur insistance pour que je les publie plus rapidement me font chaud au cœur. « Ça s’en vient ! », que je leur réponds. Surtout, j’adore le fait que leurs messages continuent de rentrer autant dans ma boîte courriel, sur Facebook ou par Messenger. 


Chaque tome se passe dans un lieu précis et contient une bonne intrigue. J’insère une portion d’histoire et un élément de l’univers social des lecteurs visés. Puis, parce que les jeunes me l’ont demandé, j’ajoute un plus fantaisiste à travers une légende.



Voyez mon entrevue  avec Lise Quirion au Salon du livre de Trois-Rivières, éditions 2021 au sujet de ce livre.




Les lieux visités par nos héros : 


Je tenais à utiliser ma propre expérience de voyage. Ça m’aide à bien placer les personnages dans le contexte du lieu visité. Ça ajoute de la saveur, je crois. La collection se concentre sur mes escapades en Europe : l’Irlande (trois romans), l’Écosse, le Pays de Galles, la Suisse, la France (deux livres) et l’Espagne. Pour terminer la série, le dixième tome se passe à Montréal. La liste plus précise se trouve sur le site Web des Éditions du Défi. 


https://editionsdudefi.com/collection-noemie-et-maxime-en-voyages


Le tome 4 se passe à Inverness en Écosse. J’y parle donc des montagnes, des magnifiques lacs et des routes particulièrement tortueuses, des châteaux, de la brume, des moutons et de la bruyère. 


Le thème historique : 


Dans ce livre, je souligne la bataille de Culloden qui a changé profondément la société écossaise. Ce conflit gagné par les Anglais contre les Écossais a marqué la fin des clans. Aujourd’hui, les noms de cette époque glorieuse sont toujours présents et on parle la langue celte des Scots. On y porte des kilts modernes dans certaines occasions. Par contre, les claymores, ces lourdes épées, sont maintenant gardées dans des musées. 


La légende :


Avant de déposer les pieds en Écosse, j’avais entendu parler de Nessie, ce monstre qui habite le Loch Ness. Mais quand je suis arrivé dans les Highlands, les gens nous racontaient toutes sortes d’histoires mettant en vedette des kelpies. Le récit changeait selon l’endroit visité… ou le conteur. Cet être fantaisiste un peu maléfique vit dans les lacs, ou dans les fjords où l’eau est salée. Sa peau est rugueuse, grise, noire, verte ou douce. Sur terre, il se métamorphose en cheval, en homme ou en femme, parfois même en chien ou en chat ! Mais tous les conteurs s’entendent sur un point : les kelpies sortent de leur milieu nature pour attraper des humains. Mais encore une fois, l’histoire varie sur les raisons. Certains racontent qu’ils chassent les enfants pour les mangers. Bien sûr, je n’ai pas choisi cette version pour mon livre jeunesse… D’autres prétendent que ces êtres surnaturels cherchent un compagnon ou une compagne pour établir sa famille au fond de l’eau. 


L’écrivaine en moi était conquise. Je devais en parler. Le tome 4 s’y prête très bien. Certains faits de l’intrigue et le personnage particulier de Lachlan Maclachlan viennent jouer dans la tête de Maxime, le fantaisiste de la famille, sur le thème des kelpies. 


Univers social : 


Ce tome se passe en septembre 2018, ce qui marque le retour aux études de Noémie et Maxime. Bien sûr, les Fournier-Turcotte doivent s’adapter à l’école à la maison, ou plutôt en voyage. Comment Simon se sort-il de son rôle de professeur au secondaire ? Que dire des conseils de l’autoritaire directeur adjoint du collège des jumeaux ? 


J’ai aussi choisi de parler d’un thème important dans notre société et qui fait mal à ceux qui le subissent : le jugement. D’ailleurs, le sujet se poursuit dans le tome 6. Dans ce tome, Noémie et Maxime se font une opinion négative de Lachlan Maclachlan, un écossais âgé qui porte un vieux kilt et qui raconte des tas d’histoires sur ses ancêtres. La réputation peu flatteuse que l’homme s’est forgée chez les villageois n’aide pas. 


L’intrigue :


Encore une fois, les jumeaux se placent dans une situation difficile alors que, accompagnés de leur père, ils participent à une battue dans les champs de Culloden pour retrouver deux enfants disparus. Qui est cet Écossais, habillé d’un vieux kilt ? Un kelpie ? Un fantôme ? Pourquoi Lachlan Maclachlan suit-il Simon et les adolescents ?  


Le mystère rôde…


Les trois premiers romans déjà publiés se passent en Irlande. 


N’hésitez pas à vous procurer aussi les autres livres de la collection en consultant le catalogue des Éditions du Défi. Vous y trouverez un extrait qui vous permettra de connaître le style d'écriture. 


https://editionsdudefi.com/catalogue








Merci de votre appui !


Commander votre livre dès maintenant ! 




Suzie Pelletier

suziepelletier54@gmail.com

www.editionsdudefi.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire